Marcel Pistre

La leçon de cristal

 

 

Pistre

 

Les tableaux de Pistre, des plus anciens aux plus récents, demeurent de rares et fascinantes « concrétions ».
Le peintre reste fidèle à sa démarche, axée comme celle des meilleurs parmi les « abstraits », sur une impérieuse nécessité intérieure.

Ce n'est, en effet, que quand l'oeuvre a suffisamment mûri au plus profond de lui-même, que l'artiste trace sur la toile les signes définitifs et libérateurs qui la formulent pour son plaisir et pour le nôtre.
Ces signes d'une subtile densité, sans jamais offrir une référence au visible, évoquent un monde de bijoux précieux et de « corps glorieux que transfigurent de belles harmonies de gris bleutés et de bleus saphir, nuancées de rares accords de couleurs plus vives délicatement fondues."

Pistre nous fait entrevoir un univers harmonieux, serein et pacifié qui baigne dans un espace libéré et qui semble échapper à l'emprise du temps et de la mort.

Un univers qui paraît taillé dans du cristal et où la « grâce a définitivement triomphé de la «pesanteur ».
Devant les toiles de Pistre, nous nous sentons aux frontières de l'extase et d'une réalité intemporelle qu'il parvient à nous suggérer intensément, sans cesser de parler un langage plastique d'une rigueur et d'une tenue exemplaires. Un langage qu'il a su rendre plus efficace et plus essentiel au cours des années et qui allie à une grande pureté formelle, une secrète et frémissante sensibilité.

 

Robert Aribaut, La Dépêche du Midi, 1974.

haut de la page

 

Date de mise à jour : 31/01/2007