Pino de Vittorio

Le chaman des Pouilles

 

Pino de Vittorio

 

Guiseppe de Vittorio est une sorte d'Orphée napolitain et qui se sera retourné sur sa belle terre qui aura pétrifié ses chants. Pino de Vittorio, considéré comme un des plus grands chanteurs d'Italie, est originaire de cette région.


Pour chanter dans l'anonymat de la tradition des paysages minéraux des Pouilles, près de Gargano (Région montagneuse située au nord des Pouilles, dans la Province de Foggia, et penchée sur la Mer Adriatique), il se fait d'ailleurs appeler Pino plutôt que Guiseppe, et les sorciers ne peuvent ainsi le reconnaître.
Pino de Vittorio a baptisé son spectacle "Le Tarentelle del Gargano", encore marquée par des croyances du fond des âges. Cette tarentelle ancrée à Tarente et aussi à la piqûre de la tarentule. Elle est le triomphe de la vie sur la mort venimeuse, la vengeance d'Eurydice.


Tel un chaman des Pouilles, Pino de Vittorio au chant, tambourin, castagnettes, entraîne sa troupe et le public dans une transe qui remonte à la nuit des temps.


Ces chants, tour à tour poignant et entraînant, restituent ces envoûtements de l'origine où percent "les convulsions tragiques des femmes malheureuses piquées par la tarentule de leur remords, cette araignée noire de leur destin tragique". Plus que la pauvre araignée, il s'agissait de la piqûre de la société devant le désir des femmes, de leur condition soumise, de leur ensevelissement dans le noir de leur tenue et dans le noir de leurs sentiments. Il fallait donc pour elles baignaient dans le remords et les convulsions, seul le Diable pouvait oser exprimer la vie dans ces corps bafoués. Le baiser de l'araignée en quelque sorte.


Elles ne pouvaient être que malades ou possédées. Chez nous le catholicisme castrateur parlait de la malédiction de la danse de Saint-Gui.

 

On soignait ce mal par des chants religieux destinés à chasser le mauvais sort. Puis la tarentelle devint une danse. Il fallait que la danse soit très vive pour donner le vertige aux démons et faire tomber la fièvre. Cette danse va envahir toute l'Italie méridionale et elle devint très populaire à Naples au début du XVIIIe siècle. Ville occupée longtemps par les Espagnols, Naples coloria la Tarentelle intègre rapidement des influences du fandango espagnol, tout en conservant le rythme de base.

 

Pino de Vittorio


Pour rendre cette culture musicale qui n'avait jamais disparu, Pino de Vittorio emploie toutes les ressources de son art : techniques d'improvisation, gestualité, théâtralité, liturgies sacrées et profanes, mime, sensibilité à vif et voix de ténor élancée. Sa voix est celle d'un chanteur d'opéra qui aurait connu la grâce du chant populaire. Il faut pour chanter ces musiques être en communion avec elles, Pino parle avec la voix de sa terre et son lent travail de réappropriation passionnée de ses propres racines, celle du cœur caché des Pouilles.


II sait dérouler les mystères de cette musique qui se veut aussi thérapie.
Recréant les climats, les improvisations, le sens du sacré de ces cérémonies de possession et de guérison, Pino de Vittorio refait le "chemin d'Orphée" en revenant vers sa terre d'enfance, ses musiques de jeunesse, lui qui était devenu un chanteur baroque, un chanteur d'opéra, il revient à ses sources. Comme un humble berger qui se souvient de la musique apprise sur terre, dans les villes à Florence et Naples.


Il nous offre un retour aux magies du monde. Il les tutoie et les transmet.


Né à Leporano dans la province de Tarento. Après avoir consacré ses premières années d'étude à la tradition de la région des Pouilles, il fonde en 1975, avec Angelo Savelli, le groupe Pupi & Fresedde. Le travail de cette compagnie était basé surtout sur la reprise des traditions populaires des Pouilles et de toute forme artistique surgie autour du phénomène du Tarentisme. Ils étaient vraiment des précurseurs.


Il entre en 1978 dans la Nova compania de cante populare (NCCP), fondée par Roberto de Simone. Parallèlement à sa démarche de chanteur traditionnel il mène une carrière baroque avec la Cappella della Pietà de' Turchini d' Antonio Florio où il tient souvent ses rôles de vieilles femmes si présents dans la musique italienne. Aussi profond dans le Stabat Mater de Pergolèse que dans L'Orfeo de Monteverdi revisité par Luciano Berio, ou le Requiem in memoria di Pier Paolo Pasolini.


Pino de Vittorio est aussi bien un chanteur qu'un acteur et dès 1975 il approfondit ses racines, la musique traditionnelle des Pouilles, tout en allant à la rencontre de tous les genres de musique (renaissance, baroque, musical américain ....). Il est aujourd'hui l'un plus passionnés restaurateurs du travail de redécouverte de l'école Musicale Napolitaine du XVIIe siècle. Assister à ses conférences dans un français parfait et savoureux ouvre quelques portes des mystères des Pouilles. Il collecte ces témoignages dans les foires, les églises, les marchés, les pèlerinages.

 

Avec sa voix d'airain, Pino de Vittorio redonne son rang et sa puissance expressive à la musique populaire italienne. Il chante d'ailleurs en napolitain populaire.
"Ceci n'est pas une trahison mais l'exaltation des possibilités innées de cette musique : Ni modernisation, ni arrangement, mais une relecture critique et affectueuse à travers la sensibilité contemporaine d'un artiste né sur cette terre" ainsi il définit son travail.

 

Pino de Vittorio stupéfie plus qu'il ne chante, car il est celui qui nous entraîne dans la tarentelle de sa terre, de la Terre.


Peut-être en sortirez-vous guéris !

 

Gil Pressnitzer

 

 


 

 

Pino de Vittorio

Discographie

(trouvable en Italie surtout)

 

Tarantelle del Rimorso
La Terra del Rimorso
L'Amante mia
Musik aus Kampanien
Bello cantare
Oh cielo, oh ammore
L'Amante impazzito
Cantate per la Nascita del Verbo

Guiseppe dit Pino de Vittorio Sona a batendi
album (disponible sur empreinte digitale ED 13066)


Guiseppe dit Pino de Vittorio Tarentella di Sannicandro, traditionnel
album

 

Guiseppe dit Pino de Vittorio Tarentella del Gargano
album (Symphonia SY 91S09)

 

Guiseppe dit Pino de Vittorio Processione sarda
album (empreinte digitale ED 13066)

 

Guiseppe dit Pino de Vittorio Soj Ciardine
album (empreinte digitale ED 13066)

 

Guiseppe dit Pino de Vittorio ritournella
album

 

haut de la page

 

Date de mise à jour : 28/10/2007